23/03/2022

Les états généraux des RIP - mardi 29 mars Deauville

SÉQUENCE 2 – 11h20 / Fibre et raccordement, préparer l’avenir



  • Hervé DE TOURNADRE, Directeur des affaires réglementaires de Bouygues Telecom
    Il témoigne de l’expérience de l’opérateur en matière de déploiement, ne cache rien des difficultés rencontrées et fait état de ses propositions pour garantir la réussite effective des déploiements et raccordements, et la pérennité des réseaux.
  • Jean-Germain BRETON, Président d’Orange Concessions
    Il présente Orange Concessions, ses objectifs et son parc de réseaux, et témoigne des défis à relever pour réussir le déploiement et le raccordement dans le temps prévu par France THD. Mode STOC V2, raccordements longs, qualité de service, comités locaux de raccordement impliquant tous les OCEN, règles d’achat, règles d’ingénierie partagée… Un certain nombre d’actions a déjà été mis en place.
  • Marc LEBLANC, Directeur Commercial Europe du Sud Solutions Télécom de Prysmian et Président d’Objectif Fibre
    Il rappelle le travail collectif et largement partagé d’Objectif Fibre en matière de bonnes pratiques et règles de l’art, à travers ses guides et demain une appli mobile que tous les acteurs de terrain pourront embarquer dans leur poche ! Il souligne la difficulté du respect de ces règles dans le cadre de sous-traitances en cascade. Côté Prysmian, le respect des spécifications clients et la qualité des produits est une éthique, il peut en être de même des bonnes pratiques de déploiement et de raccordement. C’est utile de se projeter dans l’après-fibre, mais il faut d’abord finir ces réseaux, socles de toute initiative future.
  • Richard TOPER, Président du Cercle CREDO
    Le Cercle CREDO continue d’œuvrer pour alerter et proposer des solutions : démonstrateur en réalité virtuelle, création d’une association dédiée aux infrastructures aériennes, fiches pratiques qualité/pérennité et prospective désormais urgente autour de l’extinction du cuivre. Il souligne les limites, notamment économiques, du mode STOC et plaide pour une limitation du nombre de sous-traitants.

Pour découvrir le reste du programme

Pour vous inscrire

Partager sur