23/11/2022

RessourcesHumaines

Bouygues Telecom, engagé pour l’inclusion de ses collaborateurs en situation de handicap

Du 14 au 20 novembre 2022, s’est tenue la Semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap (SEEPH) dont l’objectif est de sensibiliser au handicap et mettre l’accent sur l’insertion et le maintien de l’emploi.

Pour cette 26e édition, Bouygues Telecom a invité l’ensemble de ses collaborateurs, sur tous ses sites, à découvrir les différentes formes de handicap qu’elles soient visibles ou invisibles. Un engagement fort que l’opérateur télécom a pris depuis très longtemps pour renforcer l’inclusion de ses collaborateurs en situation de handicap.

​​​​​​​ »Nous avons la volonté de soutenir professionnellement toutes les situations individuelles. C’est un engagement majeur, en lien avec notre raison d’être : On est fait pour être ensemble. »

Sandrine Brissart, Directrice des Ressources Humaines

Comprendre les différents handicaps dans le milieu professionnel

Près d’une personne sur deux est ou sera un jour confrontée au handicap dans sa vie que ce soit de manière temporaire ou définitive. Ce chiffre démontre que chacun peut être concerné, personnellement ou dans son entourage, et nous encourage à poursuivre nos efforts pour sensibiliser au handicap et notamment dans le milieu professionnel.

Cette sensibilisation doit permettre d’informer et de déstigmatiser pour mieux comprendre les situations de handicap qui sont, dans 80 % des cas, invisibles. Il est de notre devoir, en tant qu’employeur responsable d’accompagner nos collaborateurs en leur donnant la parole mais aussi en valorisant leur parcours. 

Une semaine pour sensibiliser au handicap  

Durant la semaine du 14 novembre, la Direction des Ressources Humaines de Bouygues Telecom a organisé, sur ses différents sites partout en France, des actions de sensibilisation à destination des collaborateurs. 

  • Lundi : découverte de Café Joyeux, un café-restaurant qui emploie des personnes en situation de handicap mental et cognitif, et diffusion du premier épisode de la série documentaire “l’Épopée Joyeuse”;


  • Mardi : table-ronde dédiée aux troubles psychiques avec l’association La Maison Perchée et notre assistante sociale 
  • Mercredi : immersion avec des casques de réalité virtuelle pour des mises en situation concrètes pour découvrir les handicaps visuels et cognitifs ;


  • Jeudi
    • Le Duoday : journée d’immersion aux côtés de collaborateurs volontaires pour faire découvrir leur métier et leur quotidien à des personnes en situation de handicap (trois ont été organisé au Technopôle et dix dans les boutiques)
    • Le marché solidaire avec l’intervention d’un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) d’une entreprise adapté (EA) afin de faire connaître ces structures adaptées qui favorisent l’emploi des personnes en situation de handicap


  • Vendredi : une table-ronde avec les quatre athlètes handisport féminines soutenues par le Groupe et ses filiales dans le cadre de son programme Starting B. 

















Une semaine riche dont l’objectif était de présenter et faire découvrir les différentes formes de handicap mais également de casser les préjugés.



Bouygues Telecom engagé depuis 2004 pour favoriser l’inclusion

Notre engagement a débuté avec la signature du premier Accord pour favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap en 2004. 

Depuis, Bouygues Telecom met en place des actions concrètes qui visent à accompagner ses collaborateurs en situation de handicap dans leur carrière professionnelle avec : 

  • adaptation des postes de travail, 
  • accès à des formations complémentaires, 
  • mise en place d’outils spécifiques. 

En 2022, 60 collaborateurs en situation de handicap ont bénéficié d’un accompagnement et d’une adaptation spécifique à leur situation individuelle.

« J’aimerais qu’on atteigne le moment où chacun se sentira parfaitement libre et confortable de se déclarer, s’il le souhaite, en ayant aucun doute qu’il sera accueilli dans sa parole, et que la réponse de l’Entreprise sera totalement adaptée à son besoin personnel. »

Sandrine Brissart, Directrice des Ressources Humaines

Partager sur