02/06/2021

Bouygues Telecom prend la par)))ole au TRIP de printemps.

Les 11 et 12 mai 2021 a eu lieu le colloque Territoires et Réseaux d’Initiative Publique (TRIP) organisé par AVICCA. L’événement, proposé en visioconférence cette année, a réuni les collectivités et les grands acteurs engagés dans l’aménagement numérique des territoires autour de la problématique du Très Haut Débit mais aussi de la cybersécurité, de la qualité des réseaux ou du numérique éducatif.

Nous avons eu la chance d’être invité à intervenir par le Grand Paris Sud lors de la table ronde sur le raccordement à la fibre. Hervé de Tournadre, Directeur des affaires réglementaires Bouygues Telecom, a notamment présenté nos solutions pour améliorer les conditions de raccordement et limiter les déconnexions.

Visuel de l'intervention de Hervé de Tournadre lors des TRIP- Juin 2021
*Source AVICCA

 

App)))orter le très haut débit sur l’ensemble du territoire français

Chez Bouygues Telecom, notre mission est d’apporter un réseau de qualité au plus grand nombre et notamment à nos clientes et clients afin de leur permettre de rester en contact avec les personnes qui comptent. Le sujet du très haut débit est une priorité pour les collectivités locales. Elles ont d’ailleurs la possibilité de mettre en place des réseaux d’initiative publique (RIP) : c’est une solution qui vient compléter les réseaux privés, gérés directement par les opérateurs, dans le but d’offrir une meilleure couverture sur l’ensemble des territoires.

 

Des soluti)))ons à élaborer en partenariat avec les collectivités

L’appétence des Français pour la fibre optique, qui était déjà forte, a encore pris de l’ampleur par l’effet de la crise sanitaire. Au cours de la seule année 2020, les déploiements ont crû de 47%, pour atteindre 24 millions de foyers raccordables. L’Idate estime qu’en 2026 la France sera à la tête du continent européen en termes de nombre d’abonnés. Le déploiement de la fibre est, ainsi, sans commune mesure avec celui du réseau cuivre, qui s’est déroulé sur plus de cinquante ans.

Le rythme ne faiblira pas avant quelques années. Pour la seule année 2021, Bouygues Telecom estime que 20 000 techniciens doivent être mobilisés par l’ensemble des acteurs de la filière, pour réaliser près de 10 millions d’actes sur le terrain.

Participant au développement de la fibre sur le territoire, nous nous devons de mettre en place un dialogue avec les collectivités pour améliorer nos services et trouver ensemble les solutions aux problématiques auxquelles elles peuvent être confrontées.

Rétablir la c)))onfiance entre opérateurs, collectivités et utilisateurs

L’agilité dont toute la filière a fait preuve doit se conjuguer avec une attention encore plus soutenue à la qualité du service rendu. Les attentes des clients sont importantes, compte tenu de l’évolution des usages liés au télétravail, à l’enseignement à distance, à la télémédecine et aux loisirs en ligne, ainsi que de la fréquence des connexions simultanées au sein d’un même foyer. De leur côté, les collectivités locales qui ont développé des réseaux d’initiative publique espèrent en retirer rapidement les bénéfices pour leurs territoires en termes d’attractivité. La qualité doit donc être à la hauteur des investissements consentis, privés et publics, et des nouveaux besoins des Français en termes de connectivité.

Bouygues Telecom a déjà pris des mesures vigoureuses pour l’industrialisation et l’amélioration continue de ses processus, en tant qu’opérateur commercial. Nous avons mis à jour nos relations contractuelles pour prévenir les échecs de raccordement, en révisant les standards et pratiques d’intervention, notamment pour éviter les « plats de nouilles » et pour éviter les déconnexions de clients au cours de la pose de nouveaux raccordements. Nous nous engageons à corriger les malfaçons notifiées dans un délai maximal de trente jours.

Dans l’intérêt de renforcer la confiance de tous les utilisateurs, nous appelons l’ensemble de la filière à prendre également des mesures de cette nature. Chaque opérateur pour son propre compte, mais aussi pour relever un défi collectif au service des Français et pour amplifier les effets des efforts individuels. Bouygues Telecom propose ainsi, à la lumière de l’expérience acquise ces derniers mois, de développer des outils communs très concrets : bases de données et référentiels partagés pour l’identification des logements, programme de remise en conformité des points de mutualisation (armoires en pied d’immeuble ou rue), horodatage, identification et correction des déconnexions de tous les clients, plate-forme commune de notification des malfaçons et de dialogue interopérateurs.

Bouygues Telecom s’engage au quotidien pour améliorer ses actions sur le terrain. Pour témoigner de cet engagement, nous participons régulièrement à des rencontres avec les collectivités pour partager notre expertise, recueillir les retours d’expérience de nos services et imaginer les solutions de demain.

 

Visuel Intervention TRIP 2021

Toutes nos actualités

Découvrir nos actualités

Partager sur