Menu

La société

L'environnementLe Développement durable au service des clients

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Depuis 2010, Bouygues Telecom étend progressivement ses engagements sur l’accès des personnes handicapées à l’ensemble des services de communications électroniques : mobile, fixe et Internet.

Une nouvelle charte

En 2011, Bouygues Telecom a signé la nouvelle Charte d’engagements volontaires du secteur des télécommunications pour faciliter l’accès des personnes en situation de handicap aux services de communication électronique.

Cette charte étendue a été élaborée sous l’égide de la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et à la cohésion sociale, du Comité Interministériel du Handicap (CIH) et en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap.

Après celle de 2005, cette deuxième charte d’engagements est destinée à renforcer et inscrire dans la durée les actions des opérateurs en faveur de l’accès des personnes en situation de handicap aux communications électroniques.


Les actions 2013 ont notamment porté sur :

  • La création d’une nouvelle interface visuelle qui se substitue au serveur vocal traditionnel. Cette interface, utile pour les personnes déficientes auditives, leur permet de consulter leur offre et afficher des informations sans avoir à passer par un contact oral.
  • L’augmentation du nombre de modèles de terminaux mobiles labellisés « Sélection handicap ». Ceux-ci sont passés de 13 à 25 entre 2012 et 2013.



Des centres pour appels d’urgence et services de proximité

Bouygues Telecom a participé à la mise en place du centre national de réception des appels d’urgence à l’attention des personnes sourdes et malentendantes.

=> Ouvert en septembre 2011, ce centre est joignable au numéro court 114 par SMS à partir d’un téléphone mobile et par fax à partir d’un téléphone fixe.

Bouygues Telecom a également contribué aux travaux de mise en œuvre d’une expérimentation de centre relais pour l’accès des personnes sourdes et malentendantes aux services de proximité.


Des téléphones et des services adaptés

Bouygues Telecom continue de labelliser les téléphones proposés, par type de handicap (moteur, visuel, mental, d’élocution ou auditif), et les présente sur son site dans la « Sélection Handicap« .

En partenariat avec l’association HandiCaPZéro, Bouygues Telecom propose l’installation gratuite de logiciels adaptés :

  • Vocalisation des fonctions du téléphone mobile « Mobile Speak« 
  • Agrandissement des caractères « Mobile Magnifier« 

et la documentation adaptée pour les personnes déficientes visuelles.

Enfin, depuis mars 2010, le service Client de Bouygues Telecom est accessible aux personnes sourdes et malentendantes, en langue des signes française et en langage parlé complété via une webcam ou par transcription écrite simultanée.

Consultez également Gari, la base d’informations au niveau international.


De nouveaux magasins Clubs adaptés

Les magasins Clubs ont été conçus pour être pleinement accessibles aux personnes à mobilité réduite :

  • rampes d’accès
  • mobilier ergonomique de présentation des terminaux
  • portes automatiques

Club Bouygues Telecom "Connect"





Un rapport annuel

Dans le cadre de ses obligations, Bouygues Telecom s’est engagé à publier annuellement ses actions et avancées en matière d’accessibilité des personnes handicapées aux services de communications électroniques.

Accédez au rapport complet :

Rapport Bouygues Telecom 2013 relatif à la charte d’engagements des télécoms pour l’accès des personnes en situation de handicap aux services de communication électronique

Consultez directement les différents chapitres du rapport :


Couverture des zones blanches

Une zone blanche est une zone géographique peu densément peuplée, à l’origine non couverte par aucun des trois opérateurs de téléphonie mobile.

Afin de réduire la fracture numérique, les opérateurs mobiles ont mis en place des programmes de couverture partagée pour :

Fin 2012, Bouygues Telecom avait couvert plus de 3 100 communes « zones blanches » en 2G et apporté le haut débit mobile (3G) dans des communes de zones peu denses du territoire métropolitain.

Découvrez le programme de couverture des zones blanches.


Achats responsables

Une politique ambitieuse

Notamment via sa direction Achats, Bouygues Telecom développe une politique d’achats responsables, ayant pour objectifs :

  • le référencement de produits et de services plus respectueux de l’environnement, socialement responsables et fabriqués dans le respect des principes éthiques,
  • le développement de relations équilibrées avec les fournisseurs,
  • le choix de produits à l’impact environnemental réduit,
  • le développement des filières de recyclage des terminaux et infrastructures,
  • une politique déterminée de gestion des déchets.

Cette politique s’applique aux fournisseurs majeurs de Bouygues Telecom. Ses actions sont priorisées grâce à une cartographie des risques par famille d’achats. Le processus de sélection des fournisseurs intègre quant à lui des critères RSE et une clause Développement durable est intégrée à tous les appels d’offres.

Bouygues Telecom a reçu le Trophée des achats 2012 dans la catégorie « Gestion du risque fournisseur ». Décerné par la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF), ce prix récompense la politique de « management du risque fournisseur » et le processus, mis en œuvre depuis 2011, d’évaluation des risques économiques, opérationnels et RSE liés aux fournisseurs de Bouygues Telecom.


Des actions concrètes

Deux thématiques prioritaires ont également été dégagées :

  • l’évaluation RSE (Responsabilité sociale et environnementale) des fournisseurs grâce à l’outil Ecovadis
  • le recours au secteur protégé et adapté.

Les évaluations EcoVadis peuvent être complétées le cas échéant par des audits sociaux et environnementaux dans les pays à risque, menés sur la base d’un questionnaire intégrant les principes du Pacte mondial et évaluant entre autres les conditions de fabrication des produits. En 2012, une quinzaine d’audits a été réalisée auprès de sous-traitants en charge de la fabrication d’accessoires vendus dans les boutiques RCBT.

Le recours aux entreprises du secteur adapté et protégé et l’éco-conception sont des axes forts de la stratégie achats responsables, et la professionnalisation des acheteurs sur le sujet est soutenue par des formations.

Bouygues Telecom est par ailleurs membre de l’Association Pas@Pas, créée à l’initiative de la CDAF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France) et de grandes entreprises, dans le but de promouvoir et de faciliter la sous-traitance au secteur protégé et adapté, et à celui de l’insertion.

Un site Internet a été créé pour permettre les échanges et le dialogue entre les deux mondes. Il référence notamment des associations telles que Handeco (secteur adapté) et Avise (insertion par l’activité économique).




Innovation et soutien de start-ups

Bouygues Telecom Initiatives est le fonds de soutien de Bouygues Telecom aux jeunes sociétés innovantes des Technologies de l’Information et de la Communication, et aux start-ups axées sur le développement durable.

Quelques exemples :

  • Mobigard

Système de maîtrise des dépenses énergétiques au domicile.


  •  Ijenko inside

Service permettant, de manière ludique et simple, de piloter et de protéger sa maison à distance, notamment en maîtrisant la consommation d’électricité.


  •  Recommerce Solutions

Société en charge du recyclage des mobiles collectés par Bouygues Telecom sur l’ensemble des canaux de récupération : RCBT, Internet, Entreprises.




Fondation Bouygues Telecom

La Fondation Bouygues Telecom, qui rassemble 870 collaborateurs volontaires (disposant de quatre demi-journées sur leur temps de travail pour prendre part aux actions de mécénat), a poursuivi en 2012 son action dans ses trois domaines d’intervention :

La Fondation propose aussi, depuis cinq ans, un dispositif de parrainage d’associations à ses collaborateurs, ouvert à ses clients depuis 2011, qui bénéficient ainsi d’un accompagnement dans leurs engagements personnels.

La protection de la biodiversité est un axe majeur de la politique de mécénat de Bouygues Telecom depuis 2008. L’engagement de la Fondation Bouygues Telecom est double : donner des pistes pour comprendre les enjeux de la biodiversité  et  proposer aux collaborateurs et aux clients de l’entreprise des moyens d’agir sur le terrain pour participer concrètement à des opérations utiles pour la protéger. C’est tout l’objet des actions mises en place avec ses deux principales associations partenaires : Surfrider Foundation Europe (SFE) et la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH).

 


Ondes et santé

Bouygues Telecom participe activement aux travaux du Comop qui réunit toutes les parties prenantes (ministères, élus, associations, experts). Cette instance a réalisé en 2011 un état des lieux de l’exposition aux champs électromagnétiques des dix-sept communes retenues par l’Etat pour cette expérimentation.
Les résultats confirment des niveaux d’exposition très faibles compris pour l’essentiel entre 0,1 et 5 Volt/mètre alors que les valeurs limites réglementaires sont de 41V/m ou supérieurs.
Ces travaux illustrent la sobriété des réseaux français en matière d’exposition aux champs électromagnétiques. Des modélisations simulant la réduction de la puissance des antennes ont montré une très forte dégradation de la couverture, à l’intérieur des bâtiments en particulier. Les travaux se sont poursuivis en 2012 notamment avec une expérimentation terrain visant à vérifier les résultats obtenus par simulation.


Pour l’information de ses clients et prospects, Bouygues Telecom a participé à la mise à jour du dépliant d’information de la Fédération Française des Télécoms, Mon Mobile et ma Santé, afin de prendre en compte les derniers éléments de l’Organisation Mondiale de la Santé. Le dispositif d’information sur le débit d’absorption spécifique (DAS) des terminaux radioélectriques et sur l’utilisation du kit piéton, a été étendu à l’ensemble des supports de communication de Bouygues Telecom. Les conditions générales de services de Bouygues Telecom ont également fait l’objet d’une mise à jour afin d’intégrer les recommandations d’usage du mobile.

L’espace Internet « Ondes et Santé » est mis à jour régulièrement pour proposer une information de qualité, notamment sur la dernière classification des Radiofréquences par le CIRC.

Enfin, Bouygues Telecom a poursuivi ses propres travaux scientifiques en matière d’exposition, au-delà du financement de la recherche mis en place par le gouvernement et auquel Bouygues Telecom contribue.




Développement local

Bouygues Telecom assure une présence sur l’ensemble du territoire français grâce à ses 2 000 conseillers de clientèle, son réseau de 650 magasins Club Bouygues Telecom partout en France et ses 2 500 conseillers de vente.

De plus, Bouygues Telecom est partenaire de l’association IMS Entreprendre pour la cité avec laquelle elle participe à des cafés-coaching dans les universités pour aider les étudiants à maximiser leurs chances d’obtenir un entretien et de le réussir avec des conseils sur la rédaction d’un CV performant et les réflexes gagnants en processus de recrutement.

En 2012, Bouygues Telecom a lancé deux opérations de recrutement pour le poste de conseiller de clientèle en partenariat également avec IMS. Son objectif : favoriser l’emploi en communiquant dans les différents quartiers de la région parisienne via les antennes locales de l’IMS.

Enfin, Bouygues Telecom Initiatives soutient la start-up VivaCoeur, qui propose une plate-forme de services web et un accompagnement personnalisé pour les seniors qui souhaitent apprendre à se servir d’un ordinateur et de l’internet.


L'environnementLe Développement durable au service des clients

Partager